19 mars 2014

Leysin 2014

Mercredi 19 mars 2014

Il est 8 h. Le soleil se lève sur le lac Léman. Le spectacle est majestueux. 8h23, Aigle, au pied de la montagne. Les premiers symptômes du mal d’altitude apparaissent. - Ceux qui ne se sentent pas bien peuvent aller à l’avant du car ; les premiers lacets arrivent. - M’sieur ! C’est quoi des lacets ? demande Sophia naïvement. Théo, qui a grignoté des M&M’s ramassés çà et là dans l’allée centrale, se décide enfin à aller près du chauffeur. Loïc, lui, a réagi trop tard… 8h45, l’hôtel Fabiola est en vue. Nous avons une bonne heure de retard. Il faut dire que nous avons dépanné un car qui montrait déjà des signes d’inquiétude à Arlon. Nous avons même dû l’escorter jusqu’au dépôt. L’hôtel Fabiola est un bloc de béton qui fait tache dans le décor. Mais son confort suffit à satisfaire les enfants. Ceux qui ont la chance d’être à l’adret ont un petit balcon à leur disposition. 10h29, Antoine, le torse nu, se recouvre le corps de crème à bronzer. Théo remet sa mèche dans le bon sens… Les autres tentent de ranger leurs vêtements et faire les lits. Ce qui n’est pas simple, sans maman… Heureusement, monsieur Paul et monsieur Grégory sont là pour nous motiver, le tout dans la joie et en musique….

Après un repas de midi très copieux (potage, dinde, haricots et patates), nous nous mettons en route pour découvrir le village dans sa partie la plus élevée. C’est l’occasion de s’intéresser aux sanatoriums. Ceux-ci pullulent à Leysin. Il y a cent ans, les gens venaient de très loin pour se faire soigner de la tuberculose. Avec leurs grands balcons caractéristiques, ils sont exposés plein sud et donnent un certain cachet au village.

A 16h, il est temps de se rendre à la « clinique » pour recevoir le matériel : skis, chaussures et casque. Charline est à l’accueil. On nous mesure, on nous pèse et on nous marque à l’indélébile, comme du bétail… C’est très encombrant comme matos. La difficulté principale est de retenir les numéros des chaussures et des skis.

Il est temps à présent d’écrire nos premières impressions.

Le repas du soir est pris à 18h30. On sent l’excitation chez certains élèves. Un rappel à l’ordre s’avère bien nécessaire. A table, on ne joue pas et on mange comme des civilisés…

 

Cette première journée se clôture avec l’évaluation collective.

DSC_0037 2.jpg

11:06 Écrit par Ecole Sainte-Reine | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Merci pour ces bonnes nouvelles.
Amusez-vous bien et profitez de cette formidable aventure!
Vite des photos. ;-)

Biz à tous et un très gros bisous à Kentin.

Sophie.

Écrit par : Sophie | 19 mars 2014

Répondre à ce commentaire

C'est toujours un réel plaisir de te lire Paul, merci pour toutes ces bonnes nouvelles. Nous attendons la suite avec une impatience non dissimulée ! Vivement demain :-)
Un gros poutou à tous et... "Have fun" les gars !
Sabine et Sébastien.

Écrit par : Sabine | 19 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir à tous,

Merci pour ces bonnes nouvelles.

Très belle photo.

Bisous à tous et bonne nuit!

Daddy.

Écrit par : Toune | 19 mars 2014

Répondre à ce commentaire

On ne voit pas beaucoup de neige sur la photo.
Est-ce normal ? Bon séjour à tous.

Écrit par : Eloy Miette | 20 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous, c'est la daddy d'Antoine et Romain.
C'est avec impatience que j'attends de vos nouvelles si bien écrites, on s'y croirait. Merci. Bon séjour!
Bises à Théo, juliette, alexia et mes petits lurons bien sûr Antoine et Romain.
Bonne journée!

Écrit par : Toune | 20 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.