20 mars 2014

Leysin 2014

Jeudi 20 mars 2014

Il est 7h30. Une petite musique lointaine nous réveille subrepticement. Celle-ci s’intensifie. C’est la chanson de Leysin. Ça devient brouillon, comme un bruit de casserole… « Les bronzés font du ski. » Il est temps de se lever, de s’habiller, même si, pour Chelsea et Juliette, c’est très dur. Les garçons s’activent déjà à ranger la chambre. Une deuxième musique vient se greffer à la première.  Quelle cacophonie !

Avant de descendre au restaurant pour le petit déjeuner, nous complétons le journal de bord. Difficile de trouver une anecdote… Bof !

Le mot d’ordre, ce matin, c’est « attraper le soleil »… En recoupant les infos des uns et des autres, on finit par comprendre le sens du mot d’ordre expliqué par l’aumônier Patrick.

Nous profitons d’une belle matinée ensoleillée pour nous rendre au Kuklos, le restaurant tournant qui domine Leysin. Chacun reçoit un skipass qui lui donnera accès aux télécabines.

Dans le téléphérique, Léonora, Clara, Chelsea, Alexia, Sophia et Juliette ont hurlé de tous leurs poumons au passage des pylônes. La cabine vibrait et amplifiait le bruit sinistre.

Le panorama est grandiose : le Jura au nord, le Léman à l’ouest, les Dents du Midi au sud, le mont Dore à l’est. Majestueux, le Rhône coule paisiblement dans la vallée. Les appareils-photos crépitent dans tous les sens. Les poses les plus originales sont exécutées dans la bonne humeur. Sur ce sommet escarpé, une petite boisson rafraichissante offerte par les enseignants tombe à pic.

Un petit repas léger, avant la première leçon de ski. La tension monte d’un cran. Surtout, ne rien oublier : lunettes, gants, casque, skipass et l’huile miracle qui permettra de se protéger du soleil, mais surtout de bronzer… Juliette, qui est interdite de ski, est dans les starting-blocks. Elle sera le camion-balai pour la dure montée vers les pistes. Sa mission sera surtout d’exhorter les troupes. Elles en auront bien besoin…

Les impressions après une journée de ski sont très variées mais globalement positives :

-         J’ai trouvé le ski génial. C’est une belle expérience ! dit Théo.

-         Moi, j’ai adoré le ski. C’est super cool ! confie Romain.

-         Les moniteurs sont sympas. Le nôtre s’appelle Jean-Richard ! déclare Noé.

Pierre est obligé de changer de casque. Ça gratte et ça chatouille !

Au goûter, Théo est surpris par le caméraman de service en train de se recoiffer derrière la porte vitrée de la terrasse. Curieusement, Léonora et Clara ne sont pas très loin…

 

Après une petite collation largement méritée, l’heure est venue de travailler un peu. D’abord les lettres. Ça devient urgent ! Ensuite, c’est madame Katty qui a le sadisme de nous faire encore souffrir, après tant d’épreuves endurées aujourd’hui. La leçon est malgré tout très intéressante. Les massifs sont décoiffés : Chamossaire, Pic Chaussy, Dents de Morcles, Mont Dore…. Mont Dore, il est temps de s’endormir. Rêveur, Antoine contemple encore une fois la photo de Victoria. Laszlo s’assoupit, quelque peu inquiet : il pense que monsieur Paul va passer cette nuit pour filmer les élèves qui dorment… Si c’est le cas, Alexia a dit qu’elle se cacherait sous l’oreiller.DSC_0089.JPG

21:04 Écrit par Ecole Sainte-Reine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Merci Paul, pour ces impressions. Nous sommes fans ;-) Nous les attendons tous les soirs, au taquet. Heureux de voir que notre petite Juliette profite de son séjour, malgré son bras.

Écrit par : Alain et Martine Vaessen | 20 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Un grand merci pour ces nouvelles si bien racontées; je suis contente de savoir que Théo se tient calme et qu'il ne se fait pas remarquer...
Gros bisous à tous et un tout spécial pour Théo.

Écrit par : manuela | 21 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.