21 mars 2014

Leysin 2014

Vendredi 21 mars 2014

6h30, il y a beaucoup d’agitation à la chambre 208, plus d’une heure avant le réveil « officiel ». Théo et Antoine sont pris en flagrant délit, debout sur les lits, l’oreiller dans la main droite, les cheveux en bataille… A présent, assis dans le couloir, ils vont prendre le temps d’ajuster leur mèche rebelle…

7h20, Kentin et Pierre essaient de ranger leurs effets. Ils se demandent encore à quoi servent les étagères de leur chambre. C’est bien plus pratique de faire un tas dans la valise.

Comme tous les jours matins, Alexia vient dire bonjour à son professeur. Elle a réussi à « attraper le soleil »… pour rendre les autres heureux.

8h10, Antoine s’active pour le courrier. Il figure désormais dans le livre culte des meilleures anecdotes, car, ne rien écrire comme adresse sur la face principale de l’enveloppe et mettre le timbre au dos de celle-ci, c’est stratosphérique !

Le printemps est là. Le soleil aussi. Mais les prévisions ne sont guère favorables. On annonce le retour de la neige pour le week-end.

Ce matin, nous suivons monsieur Michaël qui veut nous montrer quelques biches… Les garçons sont impatients de voir ça.

Le parcours est très agréable. On peut couper au court à travers prés. Et effectivement, dans Leysin bas, à l’étage montagnard, les créatures sublimes apparaissent. A cette saison, le pelage est foncé, le corps est poussiéreux, le postérieur dissimule un « miroir » souillé…

Pour le retour, nous profitons gratuitement de la navette qui quadrille à chaque heure le village de Leysin. Le confort est rudimentaire. Mais on n’en demande pas plus.

-         Monsieur Grégory ! Chelsea a oublié son sac dans le bus ! crie Juliette, catastrophée.

Après-midi, tous les groupes, débutants et avancés, montent à la Berneuse. L’enneigement est insuffisant près de l’hôtel. Qui plus est, certains endroits sont très boueux. Les salopettes blanches du premier jour sont devenues un peu moins élégantes… Surtout quand une tache noire se marque sur le postérieur de ces demoiselles…

A la tour d’Aï, il y a du monde, mais le paysage en vaut la peine. Chaque équipe se cherche une place, de préférence avec une petite bosse. Celle-ci permettra de prendre un peu de vitesse, puis de freiner ensuite en chasse-neige. Juliette est à la disposition des uns et des autres pour le ravitaillement. Par ces températures, boire est indispensable.

16h45, Jean-Richard, le moniteur le plus sympa de Leysin, passe avec un panier rempli de chiques. Ce petit réconfort vient bien à point, quelques minutes avant la classe… Et oui, on doit travailler un peu en « classes de neige ». C’est l’occasion pour Théo, Kentin et Loïc de se faire remarquer…

Le repas du soir comble plus d’un élève : hamburger-frites… avec un glaçon fusée comme dessert. Un véritable feu d’artifice culinaire !

 

19h15, il est temps de se rassembler pour terminer les t-shirts. Chacun y va de sa plus belle signature.

 Leysin 2014 079.JPGLeysin 2014 077.JPG

21:15 Écrit par Ecole Sainte-Reine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Je suis bien contente de savoir que Théo se tient calme et qu'il ne se fait pas remarquer... :-)
Merci monsieur Paul pour toutes ces nouvelles :-)

Écrit par : manuela | 21 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Effectivement, il a vraiment une mauvaise influence sur ce pauvre et innocent Antoine ! :-)

Écrit par : Sabine | 22 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Excellent!

Écrit par : Eloy | 22 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.