24 mars 2014

Leysin 2014

Dimanche 23 mars 2014

Il neige. Il neige. Il neige. Le paysage est métamorphosé. Hier encore, on marchait dans la gadoue. Aujourd’hui, la montagne ressemble à la montagne.

Une rumeur étonnante circule dans l’hôtel : deux personnalités ont été aperçues ce matin à Leysin. Un cuistot a reconnu Nicolas Sarkozy et Nicolas Canteloup, l’humoriste français… Il paraît même qu’Adamo a son chalet à quelques pas de l’hôtel.

En descendant vers le village, on relit le questionnaire. On interroge les Leysenouds (les habitants de LEYSIN, les laids c’est nous). Certains habitants se montrent très loquaces. En chemin, Théo a du mal à respecter les consignes. C’est sans doute la fatigue. Hier soir, il trainait encore dans le couloir des filles de Nandrin avec le p’tit Noé.

Il est vrai que c’est très tentant de faire des boules de neige et de les jeter sur les autres ou de secouer une branche pour faire tomber la neige sur son voisin.

Juliette s’intéresse au menu du jour : « Le midi, c’est du rôti avec œufs sur le plat et le soir, c’est boulettes de viande à la sauce tomate avec purée ! »

Vient ensuite Antoine dont l’estomac crie famine : « Le midi, on a des röstis avec des œufs plats… »

Avant de partir skier, monsieur Paul distribue deux chiques à chacun. Laszlo est pris la main dans le sac… Il doit s’en retourner bredouille. Noé, qui s’est fait remarquer la veille en classe avec mademoiselle Charline, semble satisfait de son butin.

La neige tombée ce matin a rendu les pistes de ski beaucoup plus agréables. Cela procure des sensations différentes des premiers jours. La visibilité n’est pas bonne mais cela ne diminue en rien le moral des troupes.

Avant le souper, chacun fait sa toilette. Inutile de dire que certains garçons font des efforts particuliers pour séduire les filles. Dimitri, à défaut de gel, redresse sa crinière avec du shampoing. Heureusement, Théo, qui a tout l’équipement esthétique nécessaire, lui passe un peu de gel. Histoire de mettre la mèche dans le bon sens bien sûr !

Le repas du soir n’est pas un moment de quiétude. Loin s’en faut ! Quatre cents personnes qui mangent ensemble, ça fait du dégât. Purée ! Dimitri, encore lui, ne semble jamais rassasié : après avoir dévoré deux assiettes du plat principal et englouti un énorme chou à la crème, il repasse au buffet chaud pour reprendre deux boulets, des patates et des pâtes !

Sophia, qui avait hurlé la veille pour une petite rougeur insignifiante, court comme un chamois dans les couloirs. A propos de chamois, plus d’une vingtaine furent aperçus après-midi à la Tour d’Aï et la Tour de Famelon. Superbe spectacle ! Chelsea, quant à elle, plus flegmatique, se déplace, telle une marmotte, sans jamais se tracasser.

 

Jeu du personnage mystère : les élèves dont les parents reconnaîtront les deux sosies recevront une petite récompense…

00:51 Écrit par Ecole Sainte-Reine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour à tous,
Je n'ai pas bien compris l'histoire du jeu mystère, mais s'il y a des sosies je pencherai plutôt pour Antoine et Romain, mais ça me semble un peu facile, il doit y avoir un piège... :-)

Écrit par : Manuela | 25 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.